mardi, mars 5, 2024
AccueilNos éditosSouvenir du rappel à Dieu Sëriñ Mansuur Si «Balqawmi»,

Souvenir du rappel à Dieu Sëriñ Mansuur Si «Balqawmi»,

Le 29 mars 1957 était rappelé à Dieu Sëriñ Mansuur Si «Balqawmi», fils de Seydi El Hadji Maalik Si et figure incontestablement importante pour l’Islam sénégalais et la Tariqa Tijaaniya.

Né vers 1900, sa mère était la noble Soxna Safiyetu Ñaŋ, descendante des Géllwaar, des Ñaŋ de Aafe et des rois du Jolof.

Il fut surnommé «Mujibal Qawmi» c’est à dire «le miracle de son époque» pour sa dimension mystique extraordinaire, qui fut toujours secondée par une immense érudition. Certains le surnomment aussi «l’inspecteur de la Tariqa» pour son fort attachement à l’orthodoxie et à la pureté des rituels de la confrérie.

Il passa énormément de temps auprès de son auguste père: sans doute ce fut le fils qui en fut le plus proches. Son père ce chargea personnellement de sa formation religieuse, et lui il en fut en quelque sorte son secrétaire particulier, qui rédigeait aussi sa correspondance.

En 1944 il effectua le Hadji, certains disent envoyé par son frère Sëriñ Babakaar pour prier pour la fin de la deuxième guerre mondiale.

 Il fut aussi un écrivain de haute carrure et un poète à la plume sublime comme beaucoup de membres de sa famille. Malgré son détachement des choses mondaines il fut aussi très intéressé aux thèmes éthiques, de morale et de bon comportement à prêcher aux fidèles, comme le fut son frère Sëriñ Babakaar, qui quitta ce bas monde quelques jours avant, le 25 mars 1957.

Après son rappel à Dieu c’est son jeune frère germain, Sëriñ Abdul Asiis Si «Dabaax» qui accéda au khalifat.

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =


LES PLUS POPULAIRES

ARCHIVES