Déclaration liminaire du point de presse en prélude du Gamou 2022

Chers représentants du Khalife Général des Tidianes

Mesdames, Messieurs les journalistes,

Chers membres du Comité d’organisation COSKAS

Chers consoeurs et confrères de la zawiya Tijaniyya

Comme vous le savez tous, l’édition 2022 du Mawlid de Tivaouane sera probablement célébrée dans la nuit du vendredi 07 au samedi 08 octobre 2022 ou dans la nuit du samedi 08 au dimanche 09 octobre 2022 suivant l’apparition du croissant lunaire.

Elle revêtira  une double signification :

  • Elle marque d’abord un retour  après 2ans de suspension due à la pandémie de COVID 19, qui avait dicté au Khalife Général des Tidianes Serigne Babacar SY Mansour la sage décision de préserver les vies des disciples  et leur santé plutôt que de satisfaire leur passion ou leur attrait pour Tivaouane, ville lumière qui agrège toutes leurs aspirations spirituelles lors de cet évènement.
  • Elle coïncide ensuite avec les cent ans de la disparition de Cheikh El Hadj Malick SY, « Mujadid de son temps » qui nous a fait aimer le Prophète PSL à travers la relation de ses plus hautes vertus et de la noblesse attachée à l’acte de célébrer sa naissance.  Dans une de ses  gestes  les plus réputées, « Riyyu Zam’ân », ou Abreuvoir des assoiffés,  plus connue sous le nom de « nuniyya » il nous dit : Wa mawliduhu bihi charafun wa hirun fa fit ta’zîmi in jâ’a chujûni.

C’est sous ce double primat et sous la supervision du Coskas, que  la Cellule Zawiya Tijaniyya, en charge de la communication de ce grand rendez-vous de l’Islam, de la Tijaniyya et de la nation, a décidé de promouvoir le legs  culturel, intellectuel et spirituel  du Sage de Tivaouane , à travers une programmation qui  prend en compte les exigences de notre temps,  tout en préservant l’enracinement à nos valeurs essentielles.

Le Mawlid 2022  qui aura lieu les 7 ou 8 octobre sera donc axé sur la revisite de la vie et de l’œuvre d’El Hadj Malick SY à travers le thème : « El Hadj Malick SY, 100 ans après : lumière sur sa vie et son œuvre ».

Elle sera marquée par la délivrance de messages très forts émanant du Khalife Serigne Babacar  SY Mansour que Dieu soutienne son magistère et lui prête santé et longévité à l’adresse de la Ummah Islamique du Sénégal et d’ailleurs  sur l’état de notre religion, celui du monde avec les multiples convulsions qui le secouent mais également  celui de notre nation sénégalaise, dans ce qu’elle secrète d’antivaleurs et de tares dissolvantes. D’ailleurs, l’un des thèmes de prédilection et de prédication dans les médias sera un rappel à la bienveillance dans nos prises de parole conformément à l’injonction coranique « «  wa qûlû lin nâsi husnan ». Car l’invective, l’insulte le dénigrement et  la calomnie sont aujourd’hui l’unique façon que nous trouvons pour régler nos divergences qu’elles soient politiques ou  religieuses.

  Messages faits aussi de recommandations et d’orientations à l’égard des  fidèles d’ici ou d’ailleurs pour  les amener à mieux coller à la reproduction du modèle prophétique, telle que nous l’a enseigné Mawlana Cheikhal Hadj Malick. Celui sur qui la Revue Al Azhar rendait hommage dans ces mots : « grâce à lui, l’Islam a connu son épanouissement dans ce pays [Sénégal] en créant des écoles, des mosquées, des zâwiya, et « il a aussi formé de brillants érudits qui se sont éparpillés dans tous les coins du pays telle l’expansion de la lumière dans l’obscurité’ (Revue Al-Azhar Juin 1995).

Ce sera aussi une occasion inédite de conseils et d’exhortation aux gouvernants dans un contexte de crises multiformes touchant  les populations dans leur être et leur bien être.

Nous ne nous attarderons pas sur le contenu des programmes d’animation puisque le dossier de presse qui vous a été remis contient tout ce qui doit vous intéresser pour traiter l’information comme vous le souhaitez. Nous l’évoquerons brièvement pour permettre à ceux qui nous regarde ou nous écoute d’en connaitre la quintessence.

Comme vous le savez, le Gamou a toujours été depuis ses origines un espace-temps de bouillonnement spirituel, intellectuel et culturel.

Raison pour laquelle, les activités suivantes seront proposées aux fidèles d’ici et d’ailleurs pour entretenir leur foi, leur soif de connaissance et de spiritualité:

– Un symposium sur le thème : « Reproduction du modèle prophétique et défis contemporains : les enseignements de Cheikh El Hadj Malick SY » qui se tiendra le samedi 1er octobre 2022 et sera animé par des experts de renommée nationale et internationale et dont les TDR sont insérés dans le dossier de presse qui vous est remis ;

Au-delà de cette rencontre, les autre temps forts qui mériteront votre attention sont les suivantes :

–  Le 1er et le dernier Burd à Tivaouane qui sont naturellement des moments de ferveur et de mobilisation des fidèles ;

– les Burds populaires qui sont désormais inscrit dans l’agenda culturel, spirituel du gamou depuis près de deux  décennies selon une programmation maillant tout le territoire national mais également la diaspora (120 programmations dont 12 mégaburds,  les plus importants sont ceux de la Place de la Nation ou Obelisque et Mbour) ;

– L’exposition sur la vie et l’œuvre d’El Hadj Malick SY, qui démarrera 3 jours avant le Gamou.

– L’atelier sur la Finance islamique le mercredi 05 octobre en partenariat avec la Haute Autorité du Waqf ;

Les durus malikiyya ou lecons malikiennes, sortes d’audiences publiques pour revisiter le patrimoine littéraire de notre école le jour du repos à partir de 11 heures.

– le Spectacle Sons et Lumières la veille du Gamou avec les amis du regretté  Jean Pierre Leurs conduit par son premier assistant, Alioune Badara SAR, qui sera une revisite du Diwan d’El Hadj Malick, SY dans ses pièces les plus belles en termes de suppliques, d’éloges aux prophètes Muhammad (PSL), d’hommages à Cheikh Ahmed Tijâni Charifil Fathimî. Evidemment un vibrant hommage y sera rendu dans le spectacle à Serigne Pape Malick SY, notre regretté porte-parole, de même qu’à Mouhamed Lamine Leurs plus connu sous le nom de  Jean Pierre, initiateur de ce spectacle, arrachés tous les deux  à notre affection en 2020. Que Dieu les couvre de Sa Grâce infinie.

Nous vous invitons à venir nombreux couvrir ce grand moment de la culture, de l’art et de l’islam qui se tient habituellement la veille du Gamou.

– la Cérémonie officielle

– Le Takkusaan Jamil

– La nuit du Gamou dans les zawayas qui sera un moment de revisite de la geste prophétique à travers la Sîra. La particularité de l’édition de cette année c’est que la nuit du Mawlid sera célébrée par le Khalife Général dans la Zawiya d’El Hadj Malick SY et non dans la grande mosquée comme ce fut le cas dans les éditions précedentes. Elle sera de même célébrée dans la Zawiya Serigne Babacar SY comme à l’accoutumé. ;

Nous souhaiterions également aborder avec vous les questions relatives aux  conditions d’exercice de votre métier lors du Gamou : accréditations, hébergement et dispositions prises pour vous faciliter votre travail de relais de l’information.

Je laisserai le soin à mes collègues de vous fournir toutes les informations pratiques y afférentes.

Je sais compter sur votre sens du sacrifice et du dépassement en vous promettant que la Cellule Zawiya Tijaniyya ne ménagera aucun effort pour vous faciliter votre travail. Que ce soit, dans le cadre de la commémoration du Gamou ou dans le cadre de la visite que le président de la république, Son Excellence, le Président de la République  Monsieur Macky SALL va effectuer à Tivaouane et dont la date ne nous est pas encore communiquée.

Sachez compter sur notre engagement à vous apporter notre modeste concours dans toutes les circonstances auxquelles vous serez confrontés dans la poursuite de vos missions d’information.

En vous remerciant de votre aimable et courtoise attention.

Abdoul Hamid SY

Cooordonnateur de la Cellule Zawiya Tijaniyya

Président de la Commission Communication du Coskas

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
20 − 4 =