Discours du Khalife Général des Tidianes Serigne Babacar Sy Mansour Mawlid 2022

Louanges à Allah Qui a honoré l’univers par l’apparition de la meilleure créature, l’apparence de la mansuétude d’Allah, le symbole de la miséricorde qui oriente et de la grâce suffisante ; notre maître Mohamed, le bien-aimé de nos cœurs, la prunelle de nos yeux, la lumière de nos regards et de nos esprits. Que la paix et le salut d’Allah soient sur lui, sa famille et ses compagnons et califes qui ont cru en lui, l’ont aidé et appuyé et qui ont suivi la lumière qui a été descendue sur lui, ceux-là sont les vainqueurs. – Excellence monsieur le ministre de l’intérieur Félix Antoine Diome, chef de la délégation représentant son excellence monsieur Macky Sall président de la république du Sénégal ; – Excellences mesdames et messieurs les membres de la délégation officielle ; – Excellences messieurs les représentants de sa majesté le roi du Maroc, Mohamed VI, que Dieu lui apporte Son assistance ! – Eminences les représentants des califes généraux et guides religieux ; – Eminence monsieur Mouhamed Baroud SY, représentant de la communauté libanaise – Distingués et honorables invités, représentants des associations et mouvements islamiques ; – Distingués et honorables représentants des partis politiques ; – Distingués imams, muqaddams et présidents de Dâwâ’ir ; – Honorables invités venant des quatre coins de la planète ; – Auguste assemblée ; Que la paix, la miséricorde et la bénédiction soient sur vous ! Le mawlid est une occasion heureuse et bénie que les musulmanes et musulmans du monde saisissent pour célébrer la naissance de la meilleure créature, notre maître et bien- aimé de Son Seigneur, le prophète Mohamed paix et salut sur lui, le détenteur du message éternel et ultime, par lequel Allah a abrogé et remplacé tous les messages antérieurs. Son message est complet et universel et constitue pour l’humanité, la seule échappatoire face aux vices, à la corruption des cœurs et des esprits, des crises sociales, politiques, culturelles et religieuses. Le prophète Mohamed PSL, par la grâce de son Seigneur, a réussi à mettre en place un état démocratique professant l’unicité d’Allah, pour libérer l’homme des convictions corrompues, des chaînes qui l’empêchaient de grandir en humain pour vivre une existence heureuse et sereine, dans laquelle, la fraternité, la liberté, l’équilibre, la justice sociale, la solidarité, l’entraide dans l’affection et la foi sont les fondements. Ainsi, cette commémoration qui renferme des moments de gloires et de prestiges, des flux de lumières divines perpétuelles, est la véritable célébration de l’islam et du droit chemin que le Seigneur a institué pour sauver l’humanité, parfaire son humanisme et restaurer le lien qui le lie à son Unique Créateur, une liaison qui lui ouvre des horizons. Des horizons qui renforcent sa foi, rendent son cœur paisible, son esprit épanoui et ses membres actifs et dynamiques pour adorer son Seigneur qui ne souhaite que notre bonheur et notre salut éternel. Le prophète Mohamed PSL est l’incarnation de cette divine Miséricorde et de Son Élection et Préférence, réunissant en lui, tous les critères de la perfection et de la précellence. El hadji Malick SY a dit dans ce sens : 1. Mohamed est le meilleur envoyé et le plus honoré. Il est la porte d’Allah pour les prédécesseurs et successeurs. 2. Il est le messager qui détient la mission universelle sans nul doute. C’est pourquoi, je profite de l’occasion que m’offrent ces moments bénis, pour vous rappeler ainsi qu’à moi-même, les recommandations d’Allah qui dit : « Ayez la piété envers Allah. » Voilà ce que Nous avons recommandé à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-même. 1 » « Ô les croyants, ayez de la pitié envers Allah, la pitié la plus haute, et surtout ne mourez pas sans être soumis à Allah.2 » Distingués frères, distinguées sœurs, la piété ou la foi en Allah, si elle est bien ancrée dans le cœur de chacun de nous, un ancrage sincère nous permet toujours de trouver des voies de sortie de crises qui secouent terriblement le monde avec son lot de conséquences que sont la peur, la faim, l’inquiétude, les génocides et les destructions sans mesure ni raison. Aujourd’hui, le monde est plongé dans des vagues et tournants dangereux, des situations critiques et chaotiques dans lesquelles, le niveau du débat intellectuel, culturel et démocratique est au banc des accusés. Ce qui est la conséquence des phénomènes sociaux très critiques qui nous tiennent en haleine et nous empêchent tous de dormir tranquillement. Et parmi ces phénomènes, l’excès dans toutes ses formes et images qui est le jeu favori de beaucoup de gens. C’est pourquoi, je lance un appel aux tenants des pouvoir exécutif, parlementaire et judiciaire pour davantage de sacrifice, par responsabilité, pour arrêter ces flux de phénomènes et pratiques terribles devenues courantes dans tous les cercles de notre vie personnelle et communautaire. Le prophète PSL a dit dans ce sens : « Chacun d’entre vous est un berger et chacun d’entre vous est responsable de son troupeau. L’imam est un berger et responsable de son troupeau. L’homme est un berger dans sa famille et responsable de son troupeau. La femme est une bergère dans la maison de son mari et responsable de son troupeau. Le serviteur est un berger quant aux biens de son maître et responsable de son troupeau. Chacun de vous est donc berger et responsable de son troupeau.3 » Et nous, en tant que musulmans, dans de pareilles situations, nous ne devons que suivre les enseignements du prophète PSL et puiser de sa politique démocratique et juste afin d’essayer de comprendre comment il a réussi à instaurer un état de droit reposant sur des principes de bases que sont : le dialogue, la justice sociale, l’intérêt commun, la paix, la responsabilité et la confiance. Il a été guide, imam, juge, commandeur, acteur social, employé, employeur, conseiller, chef de guerre et père de famille. Bref un homme multidimensionnel qui savait gérer vertueusement les affaires de la communauté dans l’intérêt général dont la finalité est la réalisation de bonnes conditions de vie pour l’homme, autrement dit la bonne organisation des ressources et des services de l’Etat et la réalisation de projets de développement social, culturel et économique. En tant que représentant d’Allah sur terre, l’homme doit se donner les moyens de mériter cette confiance placée en lui par son Seigneur. Aussi vous rappellerais-je à nos obligations et responsabilités de citoyens de la République que chacun de nous doit respecter pour notre bien et notre salut. Tâchons d’être des citoyens modèles et responsables. Chaque citoyen est libre de dire son opinion sur la gestion des affaires du pays en toute responsabilité et liberté dans le respect strict des lois établies pour tous. Distingués frères et distinguées sœurs, « je ne veux que la réforme, autant que faire se peut. Et ma réussite ne dépend que d’Allah. En lui, je place ma confiance, et c’est vers Lui que je reviens repentant. » Donc, je nous invite à une éternelle remise en question, nous sommes tous des responsables devant Allah, à Qui rien de nos paroles et actes, petits ou grands, n’échappe et qui règlera nos comptes avec promptitude. Cultivons la circonspection dans nos paroles et privilégions la belle exhortation, conformément à Sa Parole : « Wa qûlû lin nâsi husnan5 ». A Allah repentons-nous, avant qu’il ne soit tard. Rendons les dépôts à leurs ayants- droits : « Certes, Allah nous recommande de rendre les dépôts à leurs ayants-droits, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité.6 » « Craignez le jour où vous serez ramenés vers Allah et toute âme sera pleinement rétribuée de ce qu’elle aura acquis. El ils ne seront point lésés.7» Voilà quelques injonctions divines que nous tenions à rappeler. Pour terminer, nous exprimons nos sincères remerciements empreints de profond respect et de prières sans limite à l’endroit de sa majesté le commandeur des croyants, protecteur de la religion, Mohamed VI et son homologue, son excellence le président de la république El Hadji Macky Sall ainsi qu’à toutes les musulmanes et tous les musulmans, à tous les disciples et amis de la sainte famille d’El Hadji Malick SY. Qu’Allah guide nos pas vers le salut et nous accorde à titre de faveur, la paix, la santé, la réussite et la stabilité !

Serigne Babacar SY Mansour Khalife général des tidianes au Sénégal Mawlid 1444 H – 2022 J.C

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
30 ⁄ 15 =